Lutte contre la tuberculose

Le Maroc n a pas encore atteint les objectifs fixés
Aujourdhui.ma | 20-12-2012 à 12:00:00
Par Laila Zerrour
DR
A A A

Le Maroc a accompli d’importants progrès dans la lutte contre la tuberculose. Ces avancées ont permis d’atteindre depuis 1995 un taux de détection de 95% et un taux de succès thérapeutique dépassant les 85%. Ce qui a permis de réduire l’incidence de la tuberculose toutes formes confondues de 30% en 15 ans et de 32,5% celle de la tuberculose pulmonaire à microscopie positive (TPM+), qui constitue la forme la plus contagieuse. Malgré une diminution des taux d’incidence, le Maroc n’a pas encore atteint l’objectif fixé par le programme national de lutte contre la tuberculose qui prévoit un taux de diminution de 6% pour les prochaines années. Pour accentuer ses efforts dans la lutte contre cette maladie, le ministre de la santé, Lhousseine Louardi, a organisé, mercredi 19 décembre, à Rabat une réunion nationale sous le thème «Agir ensemble pour un Maroc sans tuberculose». Des décideurs, parlementaires et acteurs actifs de la société civile ont été conviés  pour élaborer une feuille de route qui sera à la base de la stratégie nationale anti-tuberculose 2013-2016.
Selon le ministère de la santé, si le Maroc ne parvient toujours pas à atteindre les objectifs visés, cela s’explique par plusieurs facteurs liés notamment à la nature de la maladie et aux conditions socio-
économiques des malades. Mais  il est important de relever  que les consultations tardives et la non observance des traitements sont à l’origine de la résistance de la tuberculose dans notre pays. Les données montrent que la tuberculose est un phénomène essentiellement urbain. Elle est fortement concentrée dans les périphéries des grandes agglomérations urbaines où l’incidence peut atteindre 150 à 190 nouveaux cas pour 100.000 habitants.  L’une des particularités de cette maladie est qu’elle affecte davantage  les hommes que les femmes (58% contre 42%) et qu’elle touche les groupes d’individus vulnérables (quartiers pauvres, milieu carcéral). Ses liens avec l’habitat insalubre, la densité élevée des populations, la promiscuité, la malnutrition, la précarité et la pauvreté ont été prouvés.
Quelque 26.000 nouveaux cas de tuberculose sont détectés annuellement au Maroc, soit 85 nouveaux cas pour 100.000 habitants. Dans le monde, une personne sur trois est infectée par des germes de tuberculose dormants ; environ 10 % des individus contaminés vont développer la maladie .Le risque de développer la maladie est multiplié par 50 chez les porteurs du virus du sida. On compte actuellement près de neuf millions de nouveaux malades chaque année. Il n’est pas inutile de rappeler que  toute personne atteinte peut infecter entre dix et quinze autres personnes en un an. 

Lire aussi

Vos commentaires


Sondage

Quel est votre avis sur le vote obligatoire et la sanction des électeurs qui ne se rendront pas aux urnes lors des prochaines élections prévues pour l’été 2015 ?


Agenda Culturel

  • 11:30Le quatrième festival de la nouvelle très courte, du 4 au 6 avril à Khénifra
  • 10:58La Fondation Trois cultures de la Méditerranée organise à Bilbao un défilé du caftan marocain"
  • 10:04Essaouira: une parade haute en couleurs à l'ouverture des Journées interculturelles anglo-marocaines
  • 09:37Le cinéma marocain connait un essor significatif sur le plan quantitatif et qualitatif (cinéaste syrien)
  • 08:59Tchéquie: Participation du Maroc au festival de la culture arabe à Plzen


Météo du jour

Météo Casabianca © meteocity.com

Horaires de Prière

Ville :



Fajr Duhr Asr Maghrib Isha

Suivez nous sur Facebook