Centres de visite technique

Les parlementaires dénoncent l'oligopole de SGS et Dekra
Aujourdhui.ma | 19-06-2012 à 12:00:00
Par  
Aziz Rabbah, Ministre de l équipement et du transport
A A A

Les professionnels des centres de visite technique tentent de s’organiser pour contrer ce qu’ils qualifient de «situation oligopolistique» faisant allusion aux deux opérateurs que sont SGS et Dekra. Dernier événement en date, les professionnels ont réussi à mobiliser les parlementaires pour défendre leur cause.
Pour preuve, le groupe istiqlalien à la première Chambre a déposé tout récemment des propositions d’amendement du code de la route avec pour objectif de permettre aux professionnels qui ne sont pas affiliés à l’un des deux réseaux en question de pouvoir mieux s’organiser. Les députés istiqlaliens proposent, entre autres, de permettre aux propriétaires des centres de visite technique de se constituer en groupements.
Cette disposition concerne uniquement les centres qui étaient en exercice avant l’entrée en vigueur du code de la route. Pour argumenter leurs propositions, les istiqlaliens évoquent plusieurs lacunes. D’abord, peut-on lire dans la note d’accompagnement des amendements déposés au secrétariat de la Chambre, la situation oligopolistique qui s’est instaurée dans le secteur en faveur de SGS et Dekra, va à l’encontre des principes de l’égalité des chances, de la libre concurrence et de la lutte contre l’économie de rente. D’un autre côté, exposent les députés, les deux opérateurs ont à ce jour ouvert 34 centres à peine alors qu’ils étaient tenus de par leur cahier des charges d’en ouvrir 77 entre 2007 et 2011 et d’investir quelque 600 millions DH. Maintenant que les amendements sont déposés depuis plus de deux mois, il reste à savoir si le ministre de l’équipement et du transport, Aziz Rabbah, compte y donner suite.

Lire aussi

Vos commentaires


Il a dit

  • "Nous sommes demandeurs de ce rôle que joue le Maroc aux côtés du Mali et du renforcement de la coopération et de la collaboration entre nos deux pays… Ces efforts qui ne sont toujours pas sur la place publique, nous les savons, nous les apprécions et nous souhaitons que le Maroc continue à être à nos côtés », Abdoulaye Diop, Le ministre malien des Affaires étrangères, de l'intégration africaine et de la coopération internationale.



Sondage

Comment trouvez-vous les sitcoms diffusées sur les chaînes nationales pendant ce Ramadan ?


Météo du jour

Météo Casabianca © meteocity.com

Horaires de Prière

Ville :



Fajr Duhr Asr Maghrib Isha

Suivez nous sur Facebook